Panier 0

Le Dizainier des Armées (bronze)

€25.00

Promo : 2 articles achetés = -30% sur toute votre commande !

Nous avons mis au point un dizainier en bronze toujours à partir du même cordage de suspentes de parachute (1,50 mètre) que notre rosaire.

Notre dizainier des armées est constitué d’un crucifix et de la médaille de Saint-Michel ainsi que d'une boucle d'attache pour attacher ses clefs. Il peut donc idéalement être utilisé comme porte-clefs.

 

Notre dizainier est GARANTIE A VIE. Votre SATISFACTION est aussi 100% Garantie sans limite de temps
L'envoi et la livraison sont gratuits.

Fait à la main par des soeurs religieuses, chaque article est unique.

❤️ Témoignage client (mai 2020) :

"Bonjour, Ne possédant pas de compte Facebook, je ne peux, hélas, pas laisser mon témoignage public sur le dizainier des armées : alors je vous l'envoie en privé par le biais de votre présent formulaire de contact ! Il y a 6 mois, je vous ai découverts "par hasard" dans un cadre semi-professionnel : en ce sens, que j'ai activement (bien qu'anonymement) contribué à la mise en valeur sur le web de votre dizainier des armées… J'ai plus tard, fait découvrir votre site à un ami, qui vous a récemment commandé deux dizainiers ! Il vient de m'en offrir un, en guise de cadeau d'anniversaire :) Je ne suis pas militaire moi-même, mais mon ami a trouvé qu'au sens large, votre dizainier est un beau symbole pour un "soldat de Dieu"... militaire ou non. Je suis ravi en tout cas, de posséder le mien désormais, et vous félicite de votre initiative ! Que Notre-Seigneur bénisse votre oeuvre et lui accorde une longue existence, s'Il le veut bien." F.


Chapelet dizainier métal pour invoquer la Vierge Marie

Le rosaire a déjà une très longue histoire derrière lui. Dévotion mariale par excellence, ses origines semblent remonter à Antoine le Grand, une figure religieuse des premiers siècles de l'Église (encore Une et indivise à cette époque). La forme actuelle du rosaire a pris son essor grâce à l'influence de saint Dominique, et a été fixée au XIVe siècle. Le plus souvent, cet objet de piété se présente sous la forme de grains de bois, montés sur une chaîne ou une corde. Nous proposons ici aux militaires chrétiens, une variante en métal pratique et résistante.

Un anneau en bronze et deux saints patrons protecteurs

Pour un militaire en situation périlleuse, a fortiori s'il est un chrétien pieux, quelle meilleure solution que de recourir à la Vierge Marie pour le protéger ?
En plein XXIe siècle, beaucoup sont tentés de penser à une superstition moyenâgeuse, complètement dépassée. Il n'en est rien, au contraire ! Aujourd'hui comme hier, la Vierge intercède toujours auprès de Notre-Seigneur Jésus-Christ, en faveur de ses enfants qui l'invoquent avec foi, espérance et ferme confiance.
À titre d'exemple, on peut citer un épisode de l'Histoire, rapporté par la tradition de l'Église : la bataille de Lépante, le 7 octobre 1571. Opposant l'armée turque à l'armée chrétienne, le combat fut remporté par cette dernière, laquelle avait confié la victoire entre les mains de la Vierge Marie, par la récitation du chapelet.
C'est à la suite de Lépante, que fut instituée la fête de Notre-Dame de la Victoire, célébrée aujourd'hui sous le nom de Notre-Dame du Saint Rosaire.
Ordinairement, le chapelet se présente comme un collier composé de 50 grains de bois, de métal, de plastique, etc. Au fil de la récitation du Pater noster et des Ave Maria, on médite 3 séries de mystères :
  • les mystères joyeux ;
  • les mystères douloureux ;
  • les mystères glorieux.
De nos jours, une 4e série a été ajoutée, celle des mystères lumineux. Néanmoins, cette dernière est laissée à la libre appréciation de chacun. Le rosaire, proprement dit, est composé de 150 (ou 200) grains, regroupant les 3 ou 4 séries de mystères à méditer.
Le dizainier, enfin, est conçu pour égrener une seule dizaine, et pour méditer un seul mystère à la fois. Il existe sous la forme d'un collier, voire d'un simple anneau métallique, muni de 10 grains. Destiné aux militaires, le modèle que nous proposons est un anneau de bronze, relié par une boucle, à un cordage en suspentes de parachute. Il peut faire office de porte-clefs, être accroché à la ceinture, afin que vous l'ayez toujours à portée de main.
Ce sacramental des armées est pourvu de la médaille de saint Michel archange, patron de la milice céleste. Le militaire en péril jouit alors d'une double protection : celle de la Vierge Marie, et celle du prince des anges.

Pourquoi recourir à cette arme spirituelle ?

Loin des siens et de sa terre natale, le soldat n'est pas à l'abri du découragement et du désespoir… en plus de se trouver en situation de solitude, qui le rend davantage vulnérable aux attaques armées, et aux assauts purement spirituels.
Bien plus que nos armes terrestres, la prière à Marie est la défense la plus puissante, juste après le Notre Père. En offrant le dizainier des armées à l'être cher, vous le confiez à la garde de la Bonne Mère, en toutes circonstances. En outre, il complètera agréablement la Médaille miraculeuse !




Aussi de cette collection